Construction durable

Isolation extérieure : polystyrène expansé ou extrudé

L’isolation thermique extérieure des bâtiments est une opération consistant à envelopper ces derniers d’un manteau isolant. Elle permet d’augmenter la performance thermique globale des maisons et de réduire considérablement les consommations de chauffage. Elle peut être réalisée avec du polystyrène, une matière hautement isolante qui se décline en deux types : l’expansé et l’extrudé. Faut-il donc privilégier une isolation en polystyrène expansé ou extrudé ?

Le polystyrène expansé

Encore appelé PSE, ce type de polystyrène s’obtient grâce à la polymérisation du styrène avec un agent d’expansion : le pentane. Les billes ainsi fabriquées sont soumises à l’action de la vapeur d’eau et grossissent considérablement. Principalement composée d’air, la structure obtenue est de type alvéolaire.

Le polystyrène expansé est léger et résistant. Ces deux caractéristiques font de lui un matériau isolant très efficace, facile à manier et à poser. Sa composition permet une bonne circulation de l’air et réduit les risques d’infiltrations ou d’inondations. On le retrouve en coloris blanc et gris. Il faut noter que le PSE gris est plus performant que celui de couleur blanche.

Le PSE a l’avantage d’être peu cher et de présenter de bonnes performances. Il est toutefois peu résistant aux rayons UV et au feu. Pour combler cette faiblesse, on l’associe souvent à une plaque de plâtre afin d’obtenir des panneaux rigides.

Il est également possible de trouver du polystyrène expansé en vrac ou sous forme d’éléments moulés ou découpés dans le commerce. En épaisseur de 100 mm, il coûte entre 10 et 15 euros/m².

Le polystyrène extrudé

Le polystyrène extrudé (XPS ou PSX) est un matériau aux excellentes performances. On le considère même comme la version haut de gamme du polystyrène. Pour obtenir le PSX, des billes de styrène sont mélangées et extrudées avec du dioxyde de carbone ou des gaz hydrofluorocarbures qui sont des agents gonflants.

Bien que très léger, le polystyrène extrudé est un matériau dense et étanche à l’air. Il est très efficace pour isoler les lieux où les pertes de chaleur sont les plus élevées. Très résistant à la compression, le PSX supporte facilement les températures froides et extrêmes. Il a une longue durée de vie (entre 50 et 75 ans) et convient à tout type de bâtiment.

Comme son homologue expansé, le PSX est d’une grande maniabilité et se pose sans mal. Toutefois, sa résistance au feu est modérée et il offre une isolation acoustique plutôt faible.

On reconnaît le polystyrène extrudé à sa couleur bleue. Il se présente généralement sous forme de plaques rigides et coûte entre 15 et 20 euros/m² (en épaisseur de mm).

Les inconvénients de ces deux types de polystyrène étant plutôt semblables, il peut être difficile de faire un choix. On remarque néanmoins que le polystyrène extrudé présente plus d’avantages que l’expansé et offre une meilleure résistance en cas de conditions météorologiques extrêmes.

Pour faire un choix judicieux, l’idéal est donc de tenir compte de la zone géographique du bâtiment, de son budget et de ses réelles attentes en matière d’économie d’énergie. Il faut toutefois retenir que l’isolation en polystyrène expansé ou extrudé reste l’une des meilleures options pour améliorer les performances thermiques de sa maison avec un budget peu élevé.